| .
 

 

         
sukhoi4algeria





:
: 12/09/2007
: 282
: 11
: 0
:
:
:




:     25 2008 - 15:44



1975 ...
....

2000

bcl-m5
1993

bcl-m5



:
:snvi
:65
: 600
: 10
: , ...
:
120
12.7

AT-11
AT-10

(TKN4-S/TPN-4)




logistique de lArme

LANP souvre la presse



Ltat-major de lArme nationale populaire (EM-ANP) a convi, dimanche dernier, des journalistes de la presse prive et des parlementaires des commissions de dfense du Conseil de la nation et de lAPN une visite guide de la base centrale de logistique de lArme (BCL) Beni Merad, dans lAlgrois.

Cette base centrale logistique, la seule qui existe au Maghreb, a t cre en 1975. Elle a pour mission dassurer un support logistique technique aux diffrentes units de corps de bataille. Equipe dinstallations ultramodernes, elle permet la rnovation et la modernisation dengins de transport de troupes et de tous les types de blinds acquis auprs de lex-Union sovitique. Des pices de rechange de haute prcision y sont galement fabriques.

Place sous la tutelle de la Direction centrale du matriel de ltat-major de lANP, mais nanmoins dote dun statut de socit caractre industriel et commercial, lentreprise fournit galement des prestations des entreprises publiques stratgiques telles Sonatrach, Naftec, Sonelgaz et la SNVI. Notamment pour ce qui est de la rhabilitation des ensembles mcaniques.

Il arrive aussi la BCL de dpanner des entreprises moins stratgiques mais toutes aussi importantes. Durant notre visite, la BCL avait rserv une partie de sa chane de production au coulage de pices de navires pour une entreprise de pche. Lentreprise, qui compte son actif la ralisation 100% dun engin blind de transport de troupes, le M5, utilis dans les interventions rapides, tourne avec un effectif de 2.000 personnes dont 80% sont des civils. Le M5 a t ***u par lANP pour rpondre aux besoins pressants de la lutte antiterroriste et pallier lembargo de fait sur les armes auquel tait confronte lAlgrie durant les annes 90. Lencadrement militaire de la base comprend des ingnieurs tous issus des diffrentes promotions de lENITA. Leur moyenne dge ne dpasse pas les 40 ans. La plupart dentre eux ont galement frquent de grandes coles dingnieurs europennes.

Assure par le commandant de la base, le colonel Ali Arkoum, la visite du site a permis aux parlementaires et aux journalistes de prendre connaissance des diffrents processus entrant dans la rnovation et la modernisation des quipements. Leur rparation sur place permet, chaque anne, au Trsor public dconomiser au pays des millions de dollars. Les cadres militaires de la base se sont galement montrs trs disponibles pour satisfaire la curiosit des journalistes.

Parmi les engins rpars figurent, entre autres, les chars T55 et T72, les Chilkas, blinds utiliss dans la dfense anti-arienne, et les BTR. Lentreprise sest galement spcialise dans la rparation de camions de marque AMG acquis auprs des Etats-Unis. Aujourdhui, la BCL est perue comme le plus important fleuron de lindustrie militaire algrienne. Et linverse de limage donne par certaines entreprises publiques, la BCL est gre avec beaucoup de professionnalisme.

Linitiative peut tre perue comme une premire puisque, jusque-l, seuls la tlvision nationale et quelques titres de la presse tatique ont t autoriss accder des installations militaires de ce genre. Elle a t, en tout cas, prsente comme le prolongement dune dynamique douverture amorce par lArme partir de lanne 2001. Cest cette date que remonte, indiquent les parlementaires, la dcision dtablir des contacts rguliers entre le Parlement et linstitution militaire. Cela sest notamment concrtis par lorganisation, les 11 et 12 novembre 2001, dune confrence conjointe sur les questions de dfense et de scurit nationale. Elle entre, par ailleurs, dans le cadre dun travail dinformation et de pdagogie entrepris par les autorits militaires ladresse des politiques, des mdias et de la socit. Et se veut galement comme un moyen de rtablir limage dune institution militaire qui a t profondment mise mal durant la dcennie coule par des rumeurs et des accusations qui ont sem un certain doute. La ralit du terrain et du terrorisme taient, pour ainsi dire, les seuls lments de rplique donns par lArme aux critiques. Parlement et ANP se dfendent, nanmoins, de lide que la visite de la BCL rpond uniquement un besoin conjoncturel.

Depuis, beaucoup de choses ont chang. Au mois de novembre 2001, des dbats sur la scurit nationale et le terrorisme, qui ont runi des parlementaires et des cadres de lANP, loccasion de colloques organiss Alger, ont permis davoir une autre version des vnements. Les portes des casernes et autres installations militaires ont t galement ouvertes des dlgations parlementaires. Et la fameuse confrence de presse donne par le gnral Lamari Cherchell, lan dernier, a t perue comme le point de dpart dune campagne de communication muscle pour combler les carences observes ce niveau. Et dans cette campagne dexplication, ltat-major de lANP ne compte pas se limiter aux politiques et aux mdias. Son projet est dirig vers les associations de la socit civile, auxquelles il compte galement organiser des visites et expliquer ses valeurs, son rle constitutionnel et les attentes des rformes engages au niveau de ses structures.

Rcemment encore, Mohamed Lamari a rappel, travers la presse trangre, les idaux et les missions de lANP. Rompant ainsi avec limage qui a souvent eu tendance prsenter lANP comme une arme putschiste et antidmocratique. Dans son allocution au terme de la visite de la BCL, le prsident de la commission de dfense du Conseil de la nation, M. Latrche, a rendu un hommage mrit pour les efforts et les ralisations accomplis par lArme pour la matrise progressive des techniques, de la technologie et sa marche rsolue vers la (..) la modernit. Indiquant que la nouvelle gnration dofficiers partagent toujours les convictions de 54 et sont forgs par les preuves rcentes, M. Latrche a ajout, en outre, quil existe un lien indlbile et une symbiose parfaite entre la nation et son Arme. Le prsident de la commission de dfense du Conseil de la nation a rappel, par ailleurs, que pour la premire fois depuis lindpendance (allusion faite la confrence de 2001), les parlementaires ont fait une incursion dans le champ de lArme et de la dfense nationale pour analyser, sous un jour nouveau, le cheminement historique, pass et prsent, des rapports entre socit et Arme. A ce sujet, il a soulign la disposition remarquable de linstitution militaire ce que soit ouverte la voie ltablissement dchanges, dune coopration et des promotions dactions communes au service de lintrt suprme de notre pays. Et la prsence sur les lieux dune dlgation de parlementaires et de journalistes, outre de traduire cette disposition, constitue, selon lui, un acte hautement symbolique et pdagogique.

Zine Cherfaoui
    
sukhoi4algeria





:
: 12/09/2007
: 282
: 11
: 0
:
:
:




: :     3 2008 - 10:09

Ͽ
    
sopbillal





:
: 32
: 22/08/2007
: 556
: 11
: 3
:
:
:




: :     3 2008 - 12:10



    
sukhoi4algeria





:
: 12/09/2007
: 282
: 11
: 0
:
:
:




: :     3 2008 - 12:14

@sopbillal :







bcl-m5
    
abdallah001





:
:
:
: 16/04/2008
: 79
: -2
: 0
:
:
:




: :     3 2008 - 13:42

...
    
abdallah001





:
:
:
: 16/04/2008
: 79
: -2
: 0
:
:
:




: :     3 2008 - 13:50


? ?
...
    
karem





:
:
:
: 02/11/2007
: 2463
: 1339
: 33
:
:
:




: :     3 2008 - 19:33

.



........

.

________________________



    





:
:
:
: 02/07/2008
: 58
: 11
: 0
:
:
:




: :     5 2008 - 6:04

sukhoi4algeria
    
 

          
1 1

:
Arab Army Forum ::   ::  - Land Force :: -
- --


Powered by Arab Army. Copyright © 2015

: